En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation simplifiée et la réalisation de statistiques de visites. Politique de confidentialité en bas de page. En savoir plus.

BRAMM_urbain : contexte

Les mousses terrestres sont reconnues comme des bioaccumulateurs efficaces du dépôt atmosphérique particulaire et soluble. Les valeurs de concentration mesurées traduisent l’état de la qualité de l’air. Les données du dispositif BRAMM permettent de caractériser des niveaux estimés de retombées métalliques et azotées en milieu rural avec […]

BRAMM_urbain : les sites de collectes

Caractéristiques des sites d’échantillonnage Les mousses terrestres colonisent des environnements variés (incluant les forêts, les friches industrielles et les environnements urbains) et peuvent croître sur différents substrats (supports minéraux, humus et bois). Pour caractériser exclusivement la contamination atmosphérique et réduire au minimum l’influence des autres facteurs abiotiques, […]

BRAMM_urbain : protocole opératoire

Espèce de mousse prélevée Les mousses doivent être échantillonnées dans des zones ouvertes (aucun obstacle ne devant intercepter ou modifier les apports atmosphériques). Dès lors, les espèces collectées dans le cadre du dispositif BRAMM, à savoir des mousses forestières prélevées sous couvert arboré, ne peuvent convenir. Le […]

BRAMM_urbain : résultats

Préambule La technique de biosurveillance par les mousses est une méthode relative qui permet de classer les sites de collecte les uns par rapport aux autres en fonction de la valeur de concentration mesurée dans l’échantillon de mousses. Elle permet d’estimer les niveaux de dépôts en métaux […]